L’HISTOIRE DES FLEURS SÉCHÉES

Certains écrits datant de plusieurs milliers d’années nous révèlent que les fleurs séchées dont les immortelles (helichrysun ou delphinium) accompagnaient les défunts dans leur dernière demeure.

On donnait aux fleurs dans certaines cultures, notamment chez les romains une signification et une symbolique différentes pour chacune d’elle. Par exemple, le brin d’origan et la verge d’or ornaient les couronnes nuptiales. La verge d’or se nommait en latin « Solidago » signifiant, si on le traduit, « joindre, unir ».

Au Moyen Age, on associait entre autres le houblon, le thym, la sauge, le capitule d’ail, la verge d’or, la marjolaine, la tanaisie vulgaire, les feuilles de laurier, l’amarante et la queue de renard à l’immortalité et à la résurrection du Christ.

fleurs séchées naturelle

Les fleurs, au-delà de leurs vertus décoratives, étaient aussi utilisées autrement. On les employaient pour la cuisine, la teinture des tissus, le tissage, les parfums, en tant qu’encre pour la construction (chaume pour les toits), pour les vertus curatives, médicinales et en tant qu’insecticide. On utilisait la marjolaine pour obtenir la couleur pourpre, le carthame pour le rouge et le safran pour sa couleur jaune.

L’aspérule dont l’odeur rappelle celle du foin fraîchement coupé était utilisée pour donner une odeur rafraichissante dans la maison. La lavande est une plante aromathérapique dont les vertus sont connues depuis bien longtemps. La lavande a des propriétés antiseptiques et lénitives, ses fleurs très odorantes parfument et éloignent les insectes, mites et souris.

L’usage des fleurs séchées en tant que décoration ne prend son essor qu’à la fin du XXème siècle. Beaucoup de fleurs séchées exotiques proviennent du monde entier. La Hollande prend sa part du marché des fleurs séchées, elle est une plaque tournante en Europe.

L’ART DU SECHAGE

L’art du séchage des fleurs existe depuis bien longtemps. Il a connu il y a quelques années un vrai engouement grâce à des nouveautés venues du monde entier, de nouvelles techniques et nouvelles créations. La nouvelle technique de conservation par stabilisation permet de garder les fleurs quasiment à l’identique, aussi bien au niveau du volume que de la couleur. Grâce à la mondialisation, de nouvelles variétés sont apparues et ont permis de donner un second souffle aux fleurs séchées. Les créatrices et fleuristes ont donné aux fleurs séchées toute leur noblesse en les sublimant par leur créativité. Créations de bougies avec fleurs séchées, de couronnes bohèmes, champêtres et vintages, de broches, de serre-têtes et de compositions de bouquets de fleurs séchées sous cloche.

FLEURS SÉCHÉES STABILISEES

La technique de stabilisation des fleurs permet de conserver les couleurs, paraissants ainsi plus vraies que nature. Elles gardent ainsi leur aspect pendant plusieurs années après la stabilisation. Ce processus de stabilisation est permis grâce au remplacement de la sève par de la glycérine. Une fois cueillies, les fleurs sont trempées pendant plusieurs jours la tête en bas dans une solution comprenant de la glycérine, de l’eau et des sels minéraux.

FLEURS SÉCHÉES, SÉCHAGE DOMESTIQUE SUSPENDU

L’art du séchage n’a pas beaucoup changé. On accrochait, comme encore aujourd’hui, les fleurs en petits bouquets à une poutre en bois la tête en bas. Cette méthode permettait à l’époque d’éviter les dégâts commis par les rats et les souris. Certaines fleurs et herbes aromatiques comme le romain, la lavande, la santoline, la tanacetum, parthenium et la tanaisie vulgaire étaient utilisées pour leurs vertus répulsives (insecticides naturels).

La lavande, l’aspérule et la rose étaient utilisées au Moyen Age pour leur parfum rafraichissant. La rose était utilisée pour nettoyer la peau (l’eau de rose).

fleurs séchées suspendues

FLEURS SÉCHÉES DANS DU GEL DE SILICE

Le gel de silice est la technique la plus rapide de toutes. Cependant, elle ne peut être utilisée pour réaliser de grandes quantités de fleurs séchées. Le gel de silice, grâce à ses perles ou cristaux, absorbe l’humidité de la fleur et la déshydrate. On retrouve souvent des sachets de silice dans les boites dont le contenu craint l’humidité. Par exemple dans les boites à chaussures ou les boites contenants les sacs à main. Attention, le gel de silice élimine l’humidité mais aussi les odeurs.